On distingue deux sortes de référencement(souvent complémentaires) : le référencement naturel et le référencement payant.

1- Le référencement payant

Ceux sont tous les liens commerciaux qui apparaissent dans les moteurs de recherche.

On va se focaliser sur Google qui représente plus de 90% des recherches sur Internet. A titre d’exemple, lorsque vous effectuez une recherche sur Google, les 3 premiers liens sont « sponsorisés ». Cela veut dire qu’une société a payé pour apparaître en haut de cette page quand vous tapez un certain mots-clés dans la barre de recherche. On les reconnait grâce à l’étiquette « Annonce » à côté de chaque lien. Chaque fois qu’un internaute clique sur les liens d’annonces, la société paye un coût par clic.

Le système des liens commerciaux de Google (aussi appelé référencement payant, vous l’avez compris) fonctionne selon un système d’enchère. Selon le mots-clés, le coût au clic peut très vite grimper. Si celui-ci a mal été appréhendé(par exemple si le mot est trop générique), il peut couter très cher à l’entreprise sans ramener aucun lead.

Il faut donc être bien conseillé si vous faîtes du référencement payant. De plus, il faut garder en tête que 75% des internautes ne cliquent pas sur ces liens commerciaux, de façon délibérée.

Le référencement payant est toutefois utile à certains stades de développement sur le web.

Comment fonctionne le référencement payant (SEM) ?

Le référencement naturel est totalement gratuit. Il est gratuit de figurer dans l’index de Google, et ce, peu importe vos positions, le nombre de pages de votre site ou encore le trafic que Google vous octroie.

Gratuit dans le sens où en théorie, vous pouvez choisir de tout prendre en main vous-même et Google ne vous demandera jamais un centime pour améliorer votre positionnement.

En revanche, le SEO ou référencement naturel est consommateur de temps. Il est donc recommandé de déléguer votre référencement naturel (SEO) à une société spécialisée.

 

Leave a Reply